Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Charlie’s Angels

“Three shall be the number thou shall count…”

Ayant besoin d’une piqûre quotidienne et de prises de sang régulières, il me fallait une infirmière de ville. Marie a trouvé, grâce à notre pharmacienne, une équipe de choc: elles sont trois, ont chacune leur personnalité, leur façon de faire, bref, je ne les remercierai jamais assez. Dans l’ordre de leur apparition au fil des jours, voici:

Gaëlle

C’est elle qui, au début (et même pas qu’au début), m’a aidé à m’organiser, sachant le bordel que ça peut représenter pour un mec qui n’a jamais vraiment trop fréquenté le monde médical. Marie la trouve solaire, et c’est vrai qu’elle peut changer l’atmosphère d’une pièce rien qu’en y entrant. Une bonne humeur, un optimisme et de l’énergie à revendre. Sportive, elle finit son premier marathon de Paris dans un temps très honorable, elle monte souvent nos trois étages avant qu’on ait eu le temps d’ouvrir la serrure. Y a pas plus éloignés que nos fonctionnements respectifs: elle est speed, sportive, enjouée, et moi, surtout à 8 du mat’, à jeûn, je suis au ralenti aussi bien physiquement qu’intellectuellement, je ne pratique aucun sport et en général et j’ai besoin de deux heures pour émerger totalement. Mais ça se passe bien, elle fait son possible pour ne pas me submerger de questions et je fais de mon mieux pour être sinon aimable, du moins attentif. Bref, elle a très vite été adoubée.

Audrey

Avec elle, c’est différent, plus progressif. Audrey est quelqu’un de discret, qui de prime abord pourrait sembler distante, genre “je fais mon taf et je m’en vais”. Au fil du temps, on se rend compte qu’elle porte une grande attention à ses patients, on est parfois étonné qu’elle se remémore tel ou tel détail. Bref, aussi efficace, attentionnée et pro qu’elle semblait réservée au début. Elle gagne à être connue même par petites tranches de 10 mn. Son rythme semble aussi moins speed (alors qu’elles sont toutes trois à peu près aussi rapides), elle a une espèce de calme qui s’accorde bien avec mon côté “à l’Ouest” du matin. Adoptée elle aussi.

Adeline

Elle vient de Guadeloupe, je l’ai repérée à l’accent dès sa première visite. C’est celle que je vois le moins souvent, mais c’est elle aussi qui était là lors de mon “épisode catastrophe” et qui d’un geste de réconfort, m’a donné l’impulsion pour entamer un processus (taxi, urgences, attente, soins, ambulance etc.) dont je savais qu’il allait être long et pénible alors que j’étais déjà à bout de forces. Rien que pour cela, je suis content de la connaître. Elle paraissait au départ un peu moins centrée sur le taf que les deux autres, mais ce n’était qu’une apparence: elles assurent autant toutes les trois.

Trois jeunes femmes au top, pour qui implication, attention aux autres et professionnalisme ne sont pas que de grands mots vides de sens. Elles les vivent au quotidien, 365 jours par an, même dimanches et jours fériés. Elles ont tout mon respect et ma reconnaissance.

 

Propositions décentes

Au commencement

Le dire, ne pas le dire?

A qui le dire? Pourquoi ? Comment ? A quel moment ? C’est l’une des

Traitement & co

La Team Judge

Le temps des examens préliminaires touche à sa fin, c’est bien la faute de Kaiser

Traitement & co

Chimio #4

Routine? Démarrage de la journée un peu difficile, la fatigue s’accumule mais tout baigne il