Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Révélation

Où je bifurque pendant une demi-seconde et puis finalement… Non…

Lundi matin, le Judge, son sac et ses lunetteuh
Ont pris le RER pour aller aux urgenceuh
Mais comme il faisait beau, en sortant du métro
Il a traîné un peu pour s’ach’ter deeeees gâââââtoooooo (ralentir un peu sur le dernier vers)

Pour ceux qui connaissent, je descends métro St Jacques (parce que St Michel étant fermée jusqu’en Avril 2023, pas moyen de faire tout le trajet en RER (C puis B)) et je me dis que je ferais bien de prendre quelques trucs à bouffer vu que je ne sais pas trop ce qui va suivre et combien de temps ça va durer. Intuition ô combien salutaire comme on le verra. Me v’là dans mon bon secteur des 5e, 6e, 13e, et 14e arrondissements, le vrai Paris, son cœur (la rive droite c’est déjà la banlieue), ce secteur où j’ai grandi, où je me suis toujours senti chez moi jusqu’à ce qu’Hidalgo nous boute hors de la ville. Si j’aurais su, j’aurais pas votu… Je suis la rue des Fossés Saint-Jacques, chaque croisement, chaque pâté de maisons, m’évoque un souvenir, une personne que j’ai connue, c’est très agréable, donc je flâne un peu, après tout on n’est pas si pressé…

Heurdgente, na na na na na na na na, Heurdjente!

J’arrive tranquillement aux urgences de Cochin et là attente… Encore… Toujours… Comme à Étampes… En plus confortable quand même… Je n’ai pas mal, j’ai mon ordi avec lequel je continue à travailler (c’est qu’on s’est super adaptés depuis le confinement pas vrai?) et j’ai à grignoter. Tout baigne.

La ronde des questionnaires reprend, inlassablement: à l’admission, avant l’auscultation, pendant etc. Au bout d’un moment, la décision prévue par mes quatre conseilleurs skieurs tombe: on va me scanner la tronche. Logique. C’est cool le scanner: on t’injecte un liquide pour augmenter le contraste des images finales, qui te chauffe de l’intérieur, d’abord la gorge, ensuite le bas-ventre, j’aime bien. Un peu de chaleur dans ce monde de brutes. On te conseille quand même de boire pas mal par la suite pour évacuer le produit. Euh… oké alors…

Je retourne dans une chambre des urgences pour… attendre… Pastilles Vichy… attente… Figolus… attente… puis la doctoresse et l’infirmière qui m’ont pris en charge entrent avec un air “concerné”:

— On a découvert des lésions sur votre cerveau donc il va falloir faire d’autres examens et je vais vous hospitaliser.

— Des lésions ?

— Des masses si vous préférez… En fait, il y a deux possibilités dans ces cas-là : infection ou métastases

— Ah…

— Mais disons que si c’était une infection vous seriez HS, incapable de tenir debout…

Et là je “me” dis tout haut :

— « Ok mais si ce sont des métastases, y a pas grand-chose à faire… ».

— Il y a toujours quelque chose à faire, plein de choses qu’on peut essayer. Il existe beaucoup de traitements différents.

Caps et boussole

Et, très honnêtement, pendant les quelques millisecondes entre ma sortie et sa réponse, j’avais déjà switché. Étonnant comme ça va très très vite. On est comme un pilote de navire qui doit prendre un nouveau cap parce qu’il n’a pas le choix, y a un iceberg! Aucune tristesse, aucune amertume, aucune angoisse, juste la prise en compte d’une nouvelle réalité qui va impliquer de nouvelles décisions. Heureusement, la réponse de la doctoresse m’a repêché, ramené d’entre les condamnés et j’ai à nouveau corrigé le cap, instantanément. Pendant une fraction de seconde, j’ai été une autre personne, promise à un autre destin, entrevoyant d’autres objectifs.

On se rend compte, dans ces circonstances, à quel point on coupe parfois les cheveux en quatre sur des décisions mineures, évaluant les risques, pesant le pour et le contre cent fois, repoussant le moment de jour en jour, et comme on est capable aussi de réagir au quart de tour sur des choses bien plus déterminantes. On comprend comment certaines bascules peuvent s’imposer, en un éclair, comme des évidences.

 

Propositions décentes

Traitement & co

Pose de la chambre

L’homme qui valait une blinde Pour un certain nombre de maladies qui demandent des injections

Après

Mauvaises humeurs

J’ai déjà parlé ici des énervements, sautes d’humeur, simples agacements que les médicaments induisaient. Ben

Traitement & co

Chimio #1

Où je prends le premier quart Le protocole prévoit quatre séances de chimio par intraveineuse.