Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Blog is online

Ayé c’est dit

J’ai mis l’turbo pendant le weekend du 15 août, non sur l’A6, mais sur les autoroutes de l’information comme on dit. Revoir les textes, ajouter les images et les vidéos manquantes, importer ça de Notion à mon site local, dater, catégoriser tous les posts, sauvegarder, acheter un nom de domaine, ouvrir un hébergement, transférer le blog et ajuster les css pour que tout aille bien sur les différents supports, ouvrir un Gmail dédié, mine de rien ça prend du temps.

Le temps étant venu de faire mon “coming out” sur FB, j’ai visé le 15 août pour être sûr de ne pas être submergé par les retours, les mails, les coms, les messages privés et j’ai limité à FB le premier jour, rajoutant IG le 16, en fin de journée. C’est pour cela aussi que je n’ai pas vraiment poussé sur le référencement, m’en occuperai quand j’aurai le temps. Je note au passage l’indécence des algos FB qui me proposent de booster mon post pour quelques euros 😉 Ben voyons…

En le publiant, j’avais bien l’idée, l’espoir que ce blog pourrait servir à des gens comme moi, ignorants de la chose médicale, mais les retours m’ont révélé bien plus: certains se reconnaissent, vivant ou ayant vécu des parcours de ce genre, et me font part des similarités ou des différences entre nos expériences.

Des soignants me parlent ou m’écrivent. Je suis heureux de leurs retours jusqu’ici, car il était essentiel pour moi de souligner leur engagement et leur importance de façon tangible, pas seulement en applaudissant à ma fenêtre le soir pour les oublier dès que le problème passerait au second plan (Toute ressemblance avec des événements datant de 2020 étant purement fortuite, bien sûr).

Des amis de longue date reprennent contact, des gens qui d’habitude te suivent sans intervenir se manifestent, d’anciens élèves aussi avec qui le contact ne s’est jamais rompu et d’autres que j’avais perdus de vue mais dont je m’aperçois aujourd’hui qu’il doivent consulter régulièrement mes pages. Beaucoup de musiciens aussi avec parfois une délicatesse que je n’avais pas décelée auparavant. Merci à tous ceux-là d’avoir pris ce blog pour ce qu’il est et de l’avoir compris.

J’avais “peur de faire peur”, de mettre des idées noires dans la tête de tout le monde. Mais je me suis vite rendu compte que j’avais ouvert ma porte, simplement, et que les gens entraient ou m’ouvraient la leur en retour, tout aussi simplement.

FYC ! STFU !

Ça m’a aussi délivré d’un truc qui était sur mon épaule, une sorte de Jiminy Cricket:

Sur mon nez, Paule (free clipart)

— C’est bien beau tout ça: écrire un truc et le mettre en ligne avant septembre, mais tu prends le risque de ne pas y arriver et comment tu feras alors? Es-tu sûr d’avoir fait les bons choix techniques? D’avoir suffisamment la pêche pour aller au bout? J’t’ai à l’oeil, fais gaffe !!

— Fuck you Cricket ! Shut the fuck up ! C’est en ligne maintenant t’as vuuuuu?

 

Mais Jiminy ne s’en laisse pas compter:

— Ouais, sauf que t’as dit que c’était un blog, alors maintenant les gens attendent la suite. Tu vas faire quoi? Du blabla? De l’auto parodie?

— OK c’est pas vraiment un blog, mais… Je reviendrai parler des choses importantes !!

— Comme?

— Ben j’sais pas, de nouveaux examens… le concert du 8 septembre, des… trucs quoi… je ne sais pas exactement. Peut-être… jusqu’à la fin de l’année. De toute façon, ça m’a donné envie d’écrire d’autres choses.

— Ouais, ouais, t’emballe pas trop vite le Judge, t’es pas Victor Hugo non plus…

— Je sais tkt…

 

Je t’aime Homer, depuis le premier jour 😉

Propositions décentes

En vrac

C’est quoi ce nom ?

A l’origine ça vient d’Arizona Junior. Au début et pendant toute la première moitié du

Examens & divers

Le WE à l’hôpital

Lost In Translation En semaine, l’hosto est une ruche ou s’affairent des centaines de personnes.

Après

Beau, joli, nouveau?

5 septembre, c’est mon anniversaire, j’ai 63 ans Malgré tout ce qui précède, je n’ai