Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Standby

1 an, 12 mois, 365 jours

Cela fait un an que mon cancer a été diagnostiqué, un an que j’écris sur le sujet, un an où tout ce qui a été entrepris contre lui me permet d’être là aujourd’hui, en forme et apte à reprendre le cours du fleuve.

Cette année m’a à la fois bien déglingué et enrichi intellectuellement, elle m’a ouvert certaines portes, l’écriture par exemple, m’a conforté sur l’importance et la vraie nature du lâcher prise, car il ne suffit pas de dire: “J’m’en fous”, il faut vraiment s’en foutre. Elle m’a, par ailleurs, amené à réfléchir plus profondément sur mes lacunes, mes manques, vous savez toutes ces choses qu’on range en vrac dans l’équivalent mental d’un « carton moisissant à la cave » en se promettant de s’en occuper un jour, ou pas…

D’une certaine manière, même si je ne suis pas complètement sorti d’affaire, j’ai quelque part atteint mes buts avec ce blog, y compris ceux que je ne m’étais pas fixés:

  • me libérer de la charge de la maladie mais m’en souvenir en détails aussi
  • exposer le point de vue du malade en développant idées, ressentis et sentiments un peu plus que ne le permet un post FB
  • aider éventuellement d’autres malades à anticiper ce qui les attend, en terme de bouleversement de leur vie quotidienne, de leur rapport aux autres et de réalignement de leurs priorités
  • rendre hommage au travail magnifique qu’abattent tous ces professionnels de santé, ainsi qu’à la bienveillance et l’importance de mes proches, famille et amis
  • se marrer autant que possible de tout cela et garder du recul sur soi-même et ce qu’on vit

Ô blog, suspends ton vol…

Oiseau en équilibre sur une branche d'arbre minuscule
Euh ok… Faut qu’je reste comme ça ? Genre Koh Lanta?

Je pense donc arrêter ou du moins suspendre ce blog jusqu’à nouvel ordre, car je ne vois pas trop l’intérêt de redire ce que j’ai déjà dit, de réécrire sur les mêmes examens les mêmes consultations chaque mois. Je ne tiens pas à bégayer ce qui a déjà été vécu, décrit, partagé et j’espère bien ne jamais avoir à envisager une saison 2. Le blog va donc devenir un site regroupant d’autres de mes textes qui n’auront, sans doute, peut-être, a priori, probablement, qui sait, rien à voir avec le cancer, mais lui devront leur existence.

Je vous remercie, lecteurs occasionnels, assidus, distraits, fidèles, anonymes, amis, malades, bien portants, de m’avoir consacré de votre temps et j’espère que vous continuerez à le faire quand j’écrirai sur d’autres sujets. Je vous remercie encore pour tous les retours incroyables que j’ai reçus de toute part. Ils m’ont soutenu, encouragé, convaincu de la valeur et de l’utilité de ce que j’écrivais pour d’autres que moi, montré aussi que ma démarche était comprise, que je ne venais pas à vous uniquement pour me plaindre, ou m’apitoyer sur mon sort.

Je vous embrasse tous et vous souhaite une belle vie. A bientôt.

Propositions décentes

Après

Décalages

Ça va beaucoup mieux… …et comme ça va mieux, les gens, enfin “certains gens”, pensent

Examens & divers

Le WE à l’hôpital

Lost In Translation En semaine, l’hosto est une ruche ou s’affairent des centaines de personnes.

Examens & divers

Les dermatos

Les plans à trois, c’est très surfait finalement… Quand tu as des métastases dans le