Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Test au Synacthène 2

Le retour du fils de la vengeance

Cette fois j’l’ai acheté l’kit, pis j’ai pris rendez-vous pour ce samedi à huit heures du matin bref, a priori j’ai tout bon. Me lève à 7h00, me douche, je vérifie que je n’oublie rien et je me mets en route à pied, à jeun. A jeun, j’m’en fiche mais “pas de café = brouillard toute la journée”. J’arrive dix minutes à l’avance et je prends mon tour dans la file qui serpente déjà à travers la salle d’attente. Apparemment, les sœurs Kafka sont à la bourre. Abénon hein?

Je constate leur appréhension très flexible du temps: la dernière fois, elles avaient argué que c’était marqué 8h00 sur l’ordonnance hein, pas 7h30 et que donc on ne pouvait pas le faire non plus à 9h00 puisque cétémarké 8h00 sulordonanse. Aujourd’hui, elles sont en retard et, bizarrement, ça ne les gêne pas du tout de commencer l’examen vingt minutes après l’heure. Va comprendre… La laborantine est plutôt sympa, elle porte un petit cœur doré, entouré d’un cercle en pendentif, je ne sais pas pourquoi je m’en souviens (Nan, elle n’avait pas de décolleté, j’vous ai vus bande de…). Première prise de sang qui servira de témoin, puis piqûre de synacthène dans la fesse et c’est parti pour une heure d’attente dans la salle du même nom. Le temps que le produit agisse et stimule la production de corticoïdes made in Fredd.

J’attends… Ça faisait longtemps… C’est curieux comme on se désaccoutume vite. Comme on est à la fois au taquet et très patient dans le dur, quand il faut enchaîner examens, prélèvements, consultations, paperasse et comme on se relâche dès que la pression s’allège. On a tendance à oublier de prendre ses médocs, à ne plus se souvenir des dates des rendez-vous et à entasser les nouvelles ordonnances sur les vieilles au point de ne plus savoir quelles sont les dernières. C’est fou comme on s’indiscipline aussi vite que l’on s’était organisé. Pour lutter contre ça, j’ai des alarmes sur mon tel, j’ai aussi une app, MyTherapy, qui me prévient aux heures où je dois prendre mes médicaments, m’alerte quand les stocks sont faibles et peut même gérer mes RV à l’hôpital. Très bonne application qui, malgré son nom, est en français aussi.

Chaise jaune en plastique
C’est pas vraiment celles-là mais on n’est pas loin

Le plastique c’est pas si fantastique

Une heure à jeun, dans une salle d’attente, un samedi matin alors qu’on aurait pu dormir jusqu’à onze heures, c’est pas top. Je prends donc mon smartphone et je commence à écrire ce texte. Au bout d’une demi-heure, je commence également à avoir mal au cul. Et me voilà en train de comparer mentalement les chaises en plastique du labo avec celles, métalliques, des urgences de Cochin. On a les pensées qu’on peut dans ce genre de contexte, d’accord? Force est de constater que le plastique c’est pas si fantastique et qu’il ne remporte le comparo que d’une courte tête question confort.

Une autre laborantine appelle mon nom vers 9h30 pour la deuxième prise de sang. Si la différence de taux de corticoïdes entre les deux est suffisante, je n’aurai peut-être plus besoin d’en prendre, nous “verrâmes” comme on dit chez moi. Je rentre au radar, enveloppé d’un nuage mental assez dense dans lequel perce UNE OBSESSION: KAFE !!!! Au bout d’une heure et de trois mugs, je suis prêt à faire mon marché (ben ouais, on est samedi hein).

Je ne sais pas pourquoi, aujourd’hui, tous les commerçants me font des cadeaux (deux pommes de plus par-ci, un fromage un peu avancé par-là, un kilo de poireaux tout frais pour 1 euro) c’est vraiment cool ce genre de plans: tu demandes rien → on te file des trucs. Ça me met de bonne humeur et me donne la pêche pour m’attaquer à des choses (appels, mails, virements etc.) qui traînent depuis un moment. L’après-midi se termine comme ça tranquille, un peu d’ordi, un peu de guitare, un peu Steve Vai que je n’avais pas écouté depuis un moment. La suite au prochain numéro…

Propositions décentes

En vrac

C’est quoi ce nom ?

A l’origine ça vient d’Arizona Junior. Au début et pendant toute la première moitié du

Après

Standby

1 an, 12 mois, 365 jours Cela fait un an que mon cancer a été

Avant

Noyeux Joël et Banané

J’aime pas les fêtes de fin d’année Suite à cette mésaventure, les choses allèrent mieux,